PREVIOUS FREE PAGES BLOG

PREVIOUS FREE PAGES BLOG
DIPLOMATIC FREE PAGES - click image

TRIBUTE TO A PRESIDENT

Tuesday, May 31, 2016

Alfredo Jalife-Rahme -- La création chinoise d’une bourse pétrolière en yuans en question



par Alfredo Jalife-Rahme

Pékin recule quant à son projet d’ouverture d’une bourse pétrolière, pourtant prévue depuis 20 ans. C’est que la Chine ne souhaite pas répondre tout de suite à la guerre financière que lui livrent les États-Unis. Discrètement, le président Xi avance d’autres pions, notamment le développement exponentiel de sa propre production de pétrole.
RÉSEAU VOLTAIRE | MEXICO (MEXIQUE) | 31 MAI 2016  

JPEG - 46 ko

Dessin de David G. Klein

La guerre multidimensionnelle qui exclut pour le moment la voie militaire directe — les USA contre la Russie et la Chine — a changé de niveau. Washington la livre sur trois fronts, de façon aussi obscène que brutale : 

  la guerre énergétique, 
  la guerre géo-financière, 
  la guerre des devises ; 

sans compter encore 
d’autres opérations en cours, au plan de la cybernétique et de la propagande.

C’est dans ce cadre que s’inscrit une annonce récente, fort timorée : celle de relancer la bourse pétrolière russe de Saint-Pétersbourg, la Spimex, dans le but de briser le suprématisme énergétique anglo-saxon et l’hégémonie du dollar  [1] ; parallèlement, il y a des velléités d’indépendance boursière et de libération énergétique de la part de la Chine.


L’agence Bloomberg News a souligné il y a quelques jours que l’ouverture de la bourse pétrolière chinoise sur la place de Shanghai, où seraient signés les premiers contrats, tarde à se concrétiser, plus de vingt ans après qu’elle ait été annoncée [2].

Le motif allégué, peu crédible, en est la volatilité des marchés, comme si c’était là quelque chose de nouveau, alors que c’est intrinsèque à la création de bulles, propres au marché néo-libéral global, comme vient de l’avouer Jacques de Larosière de Champfeu, ex-directeur exécutif malheureux du FMI, parlant pour la Banque centrale européenne.


Annoncée pour la fin 2015, l’ouverture de cette bourse pétrolière de Shanghai briserait l’arrogance anglo-saxonne qui marchandise le brut à travers le Nymex et l’IPE sur les places respectives de New York et de Londres.
Or elle vient d’être reportée à une date indéterminée en 2016.

En 1993, le gouvernement chinois avait introduit un contrat à usage interne pour le brut, mais l’opération fut interrompue un an plus tard lors de « l’évaluation » de son industrie énergétique.


Maintenant, les importations chinoises ont augmenté de façon substantielle : 7,9 millions de barils par jour, 
soit 8,3 % de plus depuis cinq mois ; et cela est destiné principalement à alimenter les réserves stratégiques chinoises [3].

La Chine d’aujourd’hui n’est plus celle d’il y a vingt ans, quand elle commençait à peine à décoller dans la géo-économie globale ; et elle n’avait pas encore mis en place l’association stratégique avec la Russie, dans la phase capitale de réhabilitation et de restauration relative entreprises par le tsar Vladimir Poutine.

Aujourd’hui, les mousquetaires chinois fort habiles se positionnent comme la première superpuissance géo-économique globale (quant au pouvoir d’achat) et ils ont implanté l’association stratégique nucléaire et gazière avec la Russie pour empêcher l’étranglement humiliant par les US ; la portée véritable de leur accord reste secrète.

Comme une image dans le miroir, les exportations de la Russie vers la Chine ont battu tous leurs records [4], ce qui consolide la complémentarité éventuelle entre les deux projets de nouvelles bourses pétrolières : une bourse russe à Saint-Pétersbourg, la Spimex, et une autre à Shanghai.

Il semblerait que Poutine applique l’apophtegme des biologistes selon lequel « la fonction crée l’organe », comme il l’a énoncé fin 2014, à l’occasion du sommet de l’APEC à Pékin, avant la mise en place des sanctions asphyxiantes par Obama et la guerre contre le rouble, par le biais de l’effondrement des prix du brut. Il avait déclaré : « l’usage du rouble et du yuan pourraient réduire l’influence du dollar ».

Presque un mois après les vœux tripolaires de Poutine, son féroce adversaire Obama, qui a jusqu’à présent opté de façon efficace et presque muette pour la guerre financière et la guerre des devises, en lieu et place des désastreuses aventures militaires, portait des coups sévères au rouble.

La transition vers le nouvel ordre tripolaire USA-Russie-Chine ne sera pas facile, dans la mesure où les faucons US tant financiers que militaires, s’acharnent à maintenir une unipolarité qui n’est pas viable.

La Chine est en compétition avec les États-Unis, en tant que premier importateur global de brut, et elle a besoin d’avoir plus d’influence quant à la cotation de l’or noir, mais elle a aussi besoin de promouvoir l’utilisation du yuan/renminbi. C’est pourquoi elle a assoupli les règles qui permettent aux raffineries « indépendantes » d’importer du pétrole [5].

La participation des raffineries chinoises n’est pas à dédaigner, car elles ont déjà pu traiter près de 10,6 millions de barils par jour.

Au-delà de la marchandisation vulgaire autant que réductionniste, les conjonctures géo-politiques sont cruciales pour la prise de décision de la part du gouvernement chinois, alors que le mandarin Xi met en œuvre son singulier modèle mixte (public-privé) en gérant à la fois, dans l’étape actuelle, floraison, consolidation et sauvegarde.

Lu Feng, fonctionnaire de la Shanghai International Energy Exchanges, a fait savoir que la bourse énergétique doit finir d’adopter des règles et des conduites de simulation mercantile (au bout de vingt ans !) sans oublier qu’il lui faut l’approbation de la Commission de régulation des valeurs cotées en bourse de la Chine.


Selon Bloomberg, les turbulences boursières et la volatilité des marchés financiers —où se jouent la guerre des devises et la guerre géo-financière entre le dollar et le yuan/renminbi— même si elles ne se déclarent pas comme telles, 
ont apaisé le gouvernement chinois, qui a besoin d’acquérir une influence plus grande sur la cotation du pétrole, contrôlée actuellement de façon anormale par les places de New York et de Londres.

Est-ce que la Chine redoute une guerre géo-financière assénée sans pitié à partir des places financières et énergétiques de Londres et New York associées ?

Lors du dernier heurt entre le dollar et le yuan/renminbi, la Chine s’est encore vue obligée de lâcher 100 milliards de dollars tirés de ses réserves en devises, qui ne sont plus maintenant que de 3 000 milliards de dollars, même si elles restent toujours les premières au monde.

Gabe Collins, du site The Diplomat (très proche du Japon) fait le commentaire suivant : « l’accent mis sur la hausse du pétrole d’Amérique du Nord (sic ; l’auteur oublie que le Mexique aussi fait partie de l’Amérique du Nord, du point de vue de la géographie physique), d’Arabie saoudite et des jihadistes de Daech cache une tendance énergétique croissante et nouvelle : le fait que la production chinoise est en passe d’atteindre son pic »  [6] ; cela expliquerait son spectaculaire rebond tout récent, depuis l’effondrement à 25 dollars le baril jusqu’aux environs de 50 dollars aujourd’hui, 
ce qui « aura des implications profondes sur le marché pétrolier, car la Chine n’est pas seulement un importateur massif de brut, mais se trouve aussi au rang des cinq principaux producteurs globaux, juste après les USA, la Russie, l’Arabie saoudite, et pratiquement à égalité avec le Canada » [7].

JPEG - 53.5 ko

Le pétrole de schiste (shale oil) constitue un chapitre spécial : la Chine en possède des réserves pléthoriques, avec un énorme potentiel, selon l’U.S. Energy Information Administration (EIA) (qui informe de façon souvent fort biaisée) : soit 32 milliards de barils techniquement accessibles.

Comment le président Obama sortant répondra-t-il aux velléités boursières de la Russie et de la Chine ?

Pour le moment, dans le cadre ambigu et confus des relations de coopération/confrontation entre Obama et le mandarin Xi, il faut relever que les USA ont levé l’embargo sur la vente d’armes au Viêt Nam [8], leur ancien ennemi, et ce, dans l’optique d’une confrontation avec leur nouveau rival, la Chine.

Alfredo Jalife-Rahme
Traduction 
Maria Poumier
               
[1] « Rusia abrirá su bolsa petrolera en rublos », Alfredo Jalife-Rahme, La Jornada, 22 de Mayo de 2015.
[2] “China’s 20-Year Crude Oil Futures Wait Drags On Amid Volatility”,Bloomberg News, November 19th, 2015
[3] “China’s April Oil Imports Second Highest On Record As Nation Builds Reserves”, Kenneth Rapoza, Forbes, May 9th, 2016.
[4] “Russian oil exports to China hit record high in April”, Russia Today, May 23th, 2016.
[5] « China’s Oil Buying Rules Further Loosened Amid Record Imports »,Bloomberg, July 23th, 2015.
[6] « China Peak Oil : 2015 Is the Year », Gabe Collins, The Diplomat, July 7th, 2015.
[7] “Total Petroleum and Other Liquids Production - 2014”, U.S. Energy Information Administration (EIA).
[8] “Obama Lifts Arms Embargo on Former Enemy Vietnam”, Cindy Saine, Voice of America, May 23th, 2016


No comments:

Post a Comment

PUTIN FRENCH



2017 FSB Meeting - RO from Roberto Petitpas on Vimeo.

BOTH VIDEOS AVAILABLE IN ENGLISH,FRENCH, ROMANIAN, PORTUGUESE

PRESIDENT





Labels

A BRAMERTON A. Orlov Abayomi Azikiwe ABIZAID ABOGADOS ABOGADOS PROGRESISTAS DE ESPAÑA Acción secreta activism Ajamu Baraka AL-ASSAD AL-HUSAINI Aleksandar PAVIC alex gorka Alex Lantier Alexander Azadgan ALEXANDER DUGIN ALEXANDER KUZNETSOV Alexandra Bruce Alexandre Artamonov ALEXIS Ambrose Evans-Pritchard an Greenhalgh Ana de Sousa Dias ANA SOUSA DIAS ANASTASOV Anatol Lieven Andre Vltchek ANDREI AKULOV Andrew Griffin Andrew Korybko Andrew P. Napolitano Andrey Afanasyev animals Ann Diener Ann Wright Anna Hunt Anna Von Reitz Anne Speckhard Ph. D. Anne Speckhard PH. D Anti-Media News Desk aRABIC ARAM MIRZAEI Ariel Noyola Rodríguez Asaf Durakovic Asma Assad ASMOLOV ASSANGE Avelino Rodrigues AVNERY BAKER bankers BAOFU Barrett Brown Bashar al-Assad Baxter Dmitry BECKER Before it's News BEGLEY BERGER BILL SARDI Binoy Kampmark BOGDANOV Brazilian BRENNAN BRIAN CLOUGHLEY BULGARIAN BUTLER CABRAS Carey Wedler CAROL ADL CARTALUCCI CATHY O'BRIEN cats Chelsea Manning Choice and Truth Chossudovsky Chris Cole CHRIS HEDGES Christopher Black CIA Claire Bernish clinton Collective Evolution Comunidad Saker Latinoamérica COOK Covert Action Craig McKee CUNNINGHAM CURRENT CONCERNS Daniel Lazare Daniel McCARTHY Daniele Ganser DANSK Darius Shahtahmasebi DARK JOURNALIST DARK JOURNALISTt DAVID HOROVITZ David Lemire David STERN David Swanson DEAN Deena Stryker Deutsch DINNUCI DIPLOMACY Dmisa Malaroat DMITRIY SEDOV Dmitry Minin Domenico Losurdo Donald Trump doni DONINEWS Dr. Kevin Barrett DUFF DUGIN EDITOR'S CHOICE EDWARD SNOWDEN Eliason Eliseo Bertolasi EMMONS endgahl ENGDAHL Eric S. Margolis Eric Zuesse ESCOBAR EUROPE Evan at Fight for the Future F. William Engdahl FANG Farage farewell address FEDERICO PIERACCINI FERRIS Field McConnell finance Finian Cunningham FORBIDDEN KNOWLEDGE TV forbidden nowledge Foster Gamble four horsemen Fr. Andrew Phillips FRANCESCA CHAMBERS Francesco Colafemmina Freeman FRENCH FRISK FULFORD Fuller G20 SUMMIT GALLAGHER Gareth Porter GARY NORTH General Flynn George Gallanis GERMAN GERMANOS Gilad Atzmon Gilbert Doctorow Glenn Greenwald GLOBAL RESEARCH global warming GORDON GORDON DUFF Graham E. Fuller Graham Vanbergen GREENHALGH GREENWALD Greg Hunter Gregory Copley GRETE MAUTNER GUEST CONTRIBUTORS GUNNAR GUTERRES HAGOPIAN Hakan Karakurt Herbert McMaster HERMAN hill HILLARY CLINTON hollywood http://www.independent.co.uk/ http://www.northcrane.com/ http://www.salem-news.com/ http://yournewswire.com/ HUDON HUDSON ideeCondividi INAUGURATION INCÊNDIOS Inform Clear House Internet IODINE Isaac Davis ITULAIN Ivan Blot JALIFE-RAHME JAMES James Comey JAMES CORBETT JAMES GEORGE JATRAS James ONeil JAMES PETRAS Jane Grey Jay Greenberg Jean Perier Jean Périer Jean-Claude Paye JEFFREY SMITH JEZEBEL JILL STEIN Jim W. Dean Joachim Hagopian john McCain JOHN PILGER John Podesta John W. Whitehead JONAS E. ALEXIS Jonathan Marshall JONES Joseph Thomas JULIAN ASSANGE KADI Kadir A. Mohmand Kadyrov kalee brown Karen Kwiatkowski Karine Bechet-Golovko KATEHON KATHEON Katherine Frisk Ken O’Keefe Kenneth P. VOGEL KERRY BOLTON Kerry Cassidy Kerry Picket Kevin Barret. VT Kim Petersen KIMBERLEY KINZER KIRYANOV KOENIG Konstantin Asmolov KORYBKO KORZUN Krum Velkov Larry Chin Laurent Gerra lavr LAVROV LE PARISIEN Le Saker Francophone LENDMAN Lionel Shriver LOFGREN LVOV MACMILLAN macron Makia Freeman Manlio Dinucci Manlio Dinucci - Manuel Ochsenreiter Marco Cassiano MARCUS WEISGERBER MARGARET KIMBERLEY MARIA ZAKHAROVA Mark Citadel Mark Taliano Markus Frohnmaier Martin Berger Martin Hurkes MARUSEK Matt Peppe MATTEO rRENZI MATTHEW COLE MATTHEW JAMISON MCLAUGHLIN MÉLENCHON MELKULANGARA BHADRAKUMAR MERCOURIS MEYSSAN MICHAEL AVERKO Michael Brenner Michael Hudson MICHAEL JABARA CARLEY Michael S. Rozeff Michael T. Klare Middle East MIG video mike harris Mike Whitney MINA Mint Press News MintPressNews MIRANDA Misión Verdad MKULTRA Mohamed Mokhtar Qandiel MOHMAND Montenegro MOON OF ALABAMA moonofalabama MOST DAMAGING WIKILEAKS NATO NEO NEWS DESK Nicholas Nicholaides Nick Turse NIKANDROV Nile Bowie NISSANI NOVOROSSIA novorussia NYTIMES obama obamas Olivier Renault ONU ORLOV OSCAR FORTIN PALESTINE PARRY Patrick J. Buchanan Patrick Martin PAUL CRAIG ROBERTS Paul Fitzgerald Paul R. PILLAR Paul Street PAYE PCR Pedro Bustamante PEPE ESCOBAR Peter Dale Scot Peter Dale Scott Peter Koenig PETER KORZUN PETRAS Ph.D Phil Butler PICCARD Pierre Farge PILGER PISKORSKI PODESTA Pope Francis PORTUGUESE PRAVDA prc PRESTON JAMES Prof Michel Chossudovsky Prof Rodrigue Tremblay Project Veritas PUTIN PYOTR ISKENDEROV Queen Elizabeth Rajan Menon Raphaël Meyssan rebecca gordon Redmayne-Titley RELAX réseau Réseau International Réseau Voltaire Réseau Voltaire: Revue Défense Nationale Ricardo Vaz RICHARD DOLAN Richard Galustian Richard Labévière Richard Spencer Rick Sterling Rob Urie Robert Bridge Robert J. Burrowes Robert J. O’Dowd Robert O’Dowd ROBERT PARRY robert steele ROBERTS rof. Mohssen Massarrat ROLAND Roland San Juan blog ROMANIA PROTESTS ROMANIAN Ron Aledo RON PAUL Ron Paul Institute RT Rudolph Giuliani RUDY GIULIANI RUSSIA TODAY RUSSIAN Russian Insider Russie politics Russka RUSSOPHILE Ryan Dawson Ryan Gallagher Salman Rafi Sheikh sana sanders SANTOS SILVA SCAHILL SCOTT Scott Humor Sean Adl-Tabatabai SERGEY LAVROV sessions Seth Ferris SHAKDAM Shawn Hamilton SHEIKH sic notícias SIMON PARKES Smith & Wesson SNOWDEN SNYDER Sophie & Co Soros SOUTH FRONT SOUTHFRONT SPANISH speech GERMAN MP Speer-Williams Sputinik sPUTNICK SPUTNIK STACHNIO State of the Nation Stephen Kinzer Stephen Lendman Steve Pieczenik STEVE PIECZENIK: Steven MacMillan STONE STORM CLOUDS GATHERING StormCloudsGathering.com Strategic Culture STRATTON STRYKER Sunagawa Syria TAKEHON TALIANO TASS TEREHOV The Anti-Media THE INTERCEPT THE SAKER the true activist THERAPEOFJUSTICE Thierry Meyssan Third Presidential Debate Tillerson tom dispatch TOM ELEY Tom Engelhardt Tom Feeley TOM JOAD TomDispatch TOMGRAM Tony Cartalucci True Activist TrueActivist.com trump TSUKANOVA TTIP TURKEY TYLER DURDEN Udo Ulfkotte Ukrainian Deserter USA ELECTION USA ELECTIONS Valentin Vasilescu Van AUKEN Vanessa Beeley VASILESCU Vault 7 Veteran Intelligence Professionals for Sanity VETERANS TODAY VETERNAS TODAY Victory Day video videos VIETNAM VETERANS Viktor Mikhin VITALY CHURKIN Vladimir Chizhov Vladimir Safronkov VLTCHEK VT Waking Times WANTA Washingtons blog WAYNE MADSEN WESTBERG Westmoreland WHITEHEAD Whitney Webb WIKILEAKS Wikispooks William Blum WOODS world cup 2018 Xi Jinping Yanis Varoufakis YEMEN Youssef A. Khaddour ZAKHAROVA ZÉ GERALDO ZEROHEDGE ZUESSE